Changeons l’air du changement !

Chers lecteurs, professionnels et entrepreneurs,

Période estivale oblige, je vous invite à une expérience inédite : un voyage en analogie. Son bénéfice ? Nous offrir un regard familier sur ce qui ne l’est naturellement pas. Une aide incontestablement, car de ce point de vue, les sujets ne manquent pas. Prenons notre résistance aux changements. Nous sommes confrontés à un environnement mouvant lequel nous oblige en permanence à nous adapter, nous remettre en cause, nous transformer. Loin d’être faciles, ces situations peuvent être perturbantes et nous mettre en défaut. Relativisons, rien de plus normal.
Si la vie était une piste de danse, rares seraient ceux parmi nous capables de gagner un concours sans passer par les étapes des premiers pas timides ou maladroits.
Suivez-moi ! Il est vrai que la musique nous surprend. Pourtant préparés, nous nous sentons peu à notre aise. Notre discours peu rodé ne nous ressemble pas, nous voici affublés d’une panoplie empruntée pour l’occasion de-ci de-là. Nous avons un peu mal au pied dans notre nouvelle posture. Nous trébuchons, hésitons. Mais peu importe, décidés, nous sommes les deux pieds sur la piste car la musique est bonne. Nous restons d’abord isolés, un peu seuls dans un coin de cet écosystème nouveau. Puis nous nous enhardissons. Emportés par les notes, nos mouvements s’accélèrent et s’amplifient. Attention ! Un rythme trop rapide, et nous nous essoufflons. Soudain le doute l’emporte. Ne sommes-nous pas décalés, peu convaincants. Qui nous suivra dans cette gesticulation ?

Persévérons. Nous devons retrouver les bons pas, les enchainer, structurer toute cela. Ralentir, faire plus simple en revenant à nos principes de base, reprendre confiance, se redresser, s’emmêler les pieds et recommencer. D’autant que le rythme change encore et il est temps désormais d’inviter. Respirons pour montrer le meilleur de nous-même. Nous savons pourquoi nous sommes là. Et cela marche, nous rayonnons. Voyons. Qui choisir dans l’assistance ? Trouver le bon partenaire sans se marcher sur les pieds ou danser à contretemps, pour avancer ensemble. Le temps passant, nous prenons de l’assurance, nous observons, écoutons, testons d’autres mouvements pour enfin accélérer le rythme, parfaire la chorégraphie et… gagner le concours sous les applaudissements.
Si le monde du travail était une piste de danse, notre premier objectif serait de mieux nous connaître pour rester performants, et nous n’oublierons pas de prendre du plaisir.

Envie de communiquer autrement ?

Contactez-moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s